Vous êtes tenté par une expérience de mobilité à l’étranger ? Vous souhaitez effectuer un volontariat mais ne savez pas vers lequel vous tourner ? Il existe de nombreux dispositifs qui vous permettent de partir en volontariat et il est parfois difficile de faire un choix.

Pour vous aider, nous vous proposons de découvrir le témoignage d’Emma, 21 ans, étudiante en alternance qui est partie en mission de Solidarité Internationale au Laos.

 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton expérience de mobilité ?

« Je me suis rendue pendant 2 mois entre juillet et août 2019 au Laos à Vang Vieng pour effectuer une mission de Solidarité Internationale. C’était dans le cadre de mon bachelor. »

Par quel organisme es-tu passé pour réaliser ton stage ?

« L’école a mis à la disposition des élèves les anciennes missions effectuées par des étudiants. C’est ainsi que j’ai découvert l’association avec laquelle je suis partie et je l’ai ensuite contacté. »

Quelles étaient tes motivations pour partir faire ton stage à l’étranger ?

« J’avais très envie de voyager et de découvrir de nouveaux pays et d’autres cultures. J’ai longuement hésité à partir aussi loin mais après avoir contacté l’association, j’ai été rassuré et les missions qu’elle proposait m’intéressaient énormément. »

 

Comment s’est passé ton expérience à l’étranger ?

« Ce fut une expérience unique et très enrichissante humainement. Nous vivions avec des jeunes locaux en formation au sein de l’association comprenant un restaurant, des dortoirs et un terrain. Le matin, nous avions différentes tâches d’entretien du camp comme le nettoyage, l’entretien du potager, la récolte dans le champ de riz, la construction de nouveaux dortoirs ou encore la fabrication de pierre. Puis nous donnions des cours d’anglais aux jeunes qui habitaient avec nous et aux enfants du village. »

Quel est ton meilleur souvenir de cette mobilité ?

« Ce voyage au Laos était composé de bons souvenirs. Si je dois en citer un, j’évoquerais le dernier week-end. Avec les locaux, nous avons découvert la région avec ses paysages et lagon. Nous nous sommes amusés avec des jeux locaux et nous avons clôturé cette journée par une soirée de départ avec différentes spécialités du pays. »

 

Que t’as apporté cette mobilité d’un point de vue personnel et professionnel ?

« J’ai appris à m’adapter, j’ai pu découvrir une autre culture. Les locaux ont été accueillants et sont très reconnaissants de l’aide qu’on leur apporte. Cela a facilité mon intégration dans le village où nous étions situés.  Je suis passée de volontaire à Education Coordinator et cela m’a permis d’avoir une meilleure maîtrise de la gestion d’une association. »

Aurais-tu un dernier mot pour les personnes qui hésiteraient à partir ?

« Il y a de nombreuses choses à visiter et à découvrir, il ne faut pas hésiter à partir. Peu importe l’endroit, vous trouverez souvent une autre personne dans la même situation que vous. »

Mobiite Haut De France

Rejoignez notre newsletter

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!